Les vins rouges

  •  

    Bourgogne

    Appellation Régionale

    Territoire

     

    L’appellation : 1854 ha 93 a.

     

     

    origine

     

    Le Pinot Noir viendrait des premières vignes sauvages sélectionnées par l’homme. Il était vraisemblablement cultivé en Gaule avant l’invasion romaine. Sa présence est attestée en Bourgogne au IVe siècle après J.-C. On a retrouvé le nom de « pinot vermeil » dans un registre hospitalier bourguignon datant de 1375. Il est le seul cépage à avoir conservé pendant autant de siècles son nom d’usage.

    Casanier plus que voyageur, le Pinot Noir symbolise à lui seul la relation quasi mythique d’un cépage à son terroir. Original et capricieux, il est sensible aux moindres variations du sol. Contrairement à tant d’autres cépages qui ont su s’adapter à d’autres lieux, le Pinot Noir est resté fidèle à sa patrie d’origine, la Bourgogne. Présent sur toutes les formations jurassiques, des marnes du lias en Maranges aux sols marno-calcaires en Pommard et Volnay, en passant par les calcaires à entroques en Gevrey-Chambertin ou les calcaires de Premeaux, il offre une variété extraordinaire d’expressions. Grâce à leur travail de sélection des meilleurs plants, des générations de vignerons ont fait de la Bourgogne un vignoble unique par cette adéquation parfaite entre cépage, terroir et climat.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Les territoires en Appellation Régionale, bien que plus vastes que ceux des vins en appellations Village, Premier Cru ou Grand Cru, possèdent comme eux la même parenté bourguignonne. Comme eux, ils bénéficient du même climat septentrional. Ils sont issus de l’érosion des mêmes coteaux argilo-calcaires du vignoble, mais reposent sur des sols plus riches et profonds.

    Pour notre Bourgogne Rouge, nous avons sélectionné des parcelles de la Côte Chalonnaise juste à côté de Givry, de la Côte de Beaune à côté de Volnay et de la Côte de Nuits à côté de Premeaux-Prissey.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Bourgogne Hautes-Côtes-de-Beaune

    Appellation Régionale

    Lieu-dit Au Crêtot

    Territoire

     

    L’appellation : 663 ha 68 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Des Maranges à Ladoix-Serrigny, les Hautes-Côtes de Beaune dominent à l’ouest la Côte de Beaune. Logées sur un plateau à une altitude entre 280 à 450 mètres, elles offrent un paysage varié alternant vallons et collines.

     

    Crêtot pourrait s’apparenter à Crots ou Crotots caractérisant un terrain en creux.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes de 35 ans d’âge moyen, situées à Bouze-les-Beaune. Exposées au nord-ouest et situées à une altitude de 400 mètres, elles reposent sur un sol de Calcaires dits de Nantoux.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

  •  

    Ladoix

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 74 ha 84 a.

    Les lieux-dits : 8 ha 11 a 39 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village est le premier de la Côte de Beaune en venant de Dijon. Il possède trois hameaux : Buisson, Neuvelle et Corcelles. Nommé La Doiz de Sarrigny en 1304, il est sans doute l’un des plus anciens de la Côte d’Or et aussi l’un des plus importants à en juger le nombre d’objets mérovingiens trouvés.

     

    Ladoix vient de douix qui signifie source ou fontaine, ce qui s’explique par la Lauve, une source au pied du coteau de Corton. Serrigny, dont le nom viendrait d’un Gallo-Romain, a été rattaché à Ladoix en 1988.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 40 ans situées au pied de la Montagne. Exposées à l’est et au sud-est et à une altitude de 235 à 240 mètres, elles reposent sur un sol d’argiles lourdes avec beaucoup de chailles.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Santenay

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 170 ha 88 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Partagé en quatre zones habitées, Santenay-le-Haut, Santenay-le-Bas, La Crée et Saint-Jean, le village offre une vue panoramique unique sur le Mont de Sène appelé aussi Montagne des Trois Croix. Son église du XIIIe siècle Saint Jean de Narosse est réputée pour son architecture romane. Depuis 1968, Santenay se partage entre thermalisme et viticulture.

     

    Nommé Sentennacus en 858, Santenay tiendrait son nom d’une personnalité latine Sentius ou d’un dérivé de sanctus, un lieu sacré à l’époque pré-chrétienne.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées dans deux parcelles différentes sur la commune de Santenay. La première se trouve sur la partie haute au lieu-dit Les Bras à une altitude de 360 à 450 mètres, exposée au sud et au sud-est, avec un sol issu de l’altération des Marnes à Ostrea acuminata. La deuxième se situe sur la partie basse au lieu-dit Les Saunières à une altitude de 250 à 265 mètres, exposée à l’est, avec un sol constitué de limons décarbonatés résultant de l’altération de colluvions anciennes.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

  •  

    Marsannay

    Appellation Village

    Lieu-dit Les Longeroies

    Territoire

     

    L’appellation : 171 ha 26 a.

    Le lieu-dit : 34 ha 12 a 03 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village de Marsannay est considéré comme la « Porte d’Or de la Côte de Nuits ». La présence de vignes est attestée dès le VIIe siècle. L’abbaye de Bèze, l’évêché d’Autun et les Ducs de Bourgogne y possédaient des vignes.

     

    Le nom de Marsannay vient de Marcenniacus en 630 et de Marcennai en Montagne en 1375. Il s’agissait certainement du patronyme gallo-romain Marcenius ou alors du nom celtique pour marécage.

     

    Longeroies vient de longe ou « tout en longueur » et de roie ou « sillon ». Il s’agirait donc d’une vigne toute en longueur.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées à Marsannay-La-Côte dans les lieux-dits Les Longeroies Dessus et Bas. Exposées au sud-est et à une altitude de 270 à 300 mètres, elles reposent sur un sol brun mince, argileux, riche en pierres (calcaire et chailles) résultant de l’altération des calcaires de Premeaux sous-jacents pour la partie haute et un sol d’épaisseur moyenne (50 à 70 centimètres d’ épaisseur) reposant sur des marnes riches en précipitations secondaires de calcaires et des cailloutis alluviaux abandonnés par la rivière l’Ouche lorsqu’elle coulait à Marsannay-La-Côte pour la partie basse.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Gevrey-Chambertin

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 322 ha 20 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Chambertin tient son nom d’un Burgonde qui possédait un champ contigu au Clos-de-Bèze : la propriété prit le nom de Chambertin. Le vigneron était doué et son vin fameux. Tout le monde parlait du « Champs de Bertin » pour évoquer son vignoble. Au XIIIe siècle, Chambertin est rentré dans le langage courant.

     

    En 1847, le nom de Chambertin a été associé à celui de Gevrey par une ordonnance du roi Louis-Philippe.

     

    Gevrey tient sans doute son nom de sa topographie, une gorge en sortie de combe. Gorge vient de gaba en latin et gave signifie torrent dévalant une gorge.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la commune de Gevrey-Chambertin. Exposées au sud-est et à une altitude de 220 mètres, elles reposent sur un sol très drainant, riche en galets, résultant de l’altération des dépôts du cône alluvial qui s’est épandu au débouché de la Combe de Lavaux.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Morey-Saint-Denis

    Appellation Village

    Lieu-dit Clos Solon

    Territoire

     

    L’appellation : 68 ha 39 a.

    Le lieu-dit : 5 ha 57 a 91 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Nombreuses étaient les abbayes à Morey ou alentours. Située dans les Hautes Côtes à quelques kilomètres à l’ouest du village, celle de Vergy a fondé le chapitre de Saint-Denis en 1203. Les reliques du saint y sont conservées. Les moines ont construit un cellier au cœur de Morey.

     

    Morey tient son nom d’un Gallo-Romain nommé Mirrius devenu Mirriacus.

     

    Clos Solon vient certainement du patronyme d’un propriétaire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la commune de Morey-Saint-Denis au lieu-dit Clos Solon. Exposées au sud-est et à une altitude de 255 à 260 mètres, elles reposent sur un sol argilo-sableux d’une cinquantaine de centimètres d’épaisseur issu du cône alluvial au débouché de la Combe avec un sous-sol calcaire à entroques du Bajocien.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Vosne-Romanée

    Appellation Village

    Lieu-dit Les Chalandins

    Territoire

     

    L’appellation : 94 ha 72 a.

    Le lieu-dit : 4 ha 39 a 95 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Vosne-Romanée jouit d’une notoriété exceptionnelle grâce la richesse de son histoire. Les moines installés à Cîteaux en 1098 possédaient autour de la commune des climats prestigieux. Le cellier du Clos de Vougeot est tout proche. Les Ducs de Bourgogne avaient à Vosne un rendez-vous de chasse. En 1760, Louis-Ferdinand de Bourbon acquiert La Romanée qui donnera le vin mythique Romanée-Conti. En 1866, un décret impérial de Napoléon III autorise les communes viticoles de la Côte à joindre à leur nom celui du plus grand cru du finage. Vosne devient tout naturellement Vosne-Romanée.

     

    Vosne tiendrait son nom d’un dérivé du gaulois vidumos qui signifie forêts.

     

    L’origine de Chalandins n’a pas été identifiée à ce jour.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient d’une vigne située sur la commune de Flagey-Echezeaux dans le lieu-dit Les Chalandins, voisin de la partie basse du Grand Cru Clos de Vougeot. Exposée au sud-est et à une altitude de 245 mètres, elle repose sur un sol argilo-limoneux profond posé sur de la marne de Bresse.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Volnay

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 87 ha 46 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village est perché, étroit et pentu sur la Côte de Beaune. Adossé à la petite montagne du Chaignot, il dessine un léger coude qui va du levant au sud-est. Depuis des siècles, les Chevaliers de Malte, les moines des abbayes Saint-Andoche d’Autun et de Maizières, les ducs et les rois ont fait sa notoriété.

     

    Volnay se nommait Volenay en 1160. Le nom viendrait d’un patronyme latin Volumnius mais il pourrait aussi avoir une origine celtique avec vol qui évoque l’idée de rond, le village étant situé en effet dans un cirque.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes entre 15 et 50 ans d’âge, situées au sud de Volnay dans les lieux-dits Les Lurets et Les Cros Martin, sous le secteur des premiers crus. Exposés à l’est et au sud-est et à une altitude 225 à 235 mètres, elles reposent sur un sol brun issu de l’altération de colluvions qui recouvrent les calcaires du Jurassique.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Maranges Premier Cru

    Climat Le Croix Moines

    Territoire

     

    L’appellation : 81 ha 98 a.

    Le climat : 1 ha 02 a 50 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Trois villages, Cheilly-lès-Maranges, Dezize-lès-Maranges et Sampigny-lès-Maranges revendiquent l’appellation Maranges. Elle constitue un trait d’union entre la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire.

     

    Le Croix pourrait signifier « croisement de chemins » ou « croisée ».

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient d’une vigne âgée de 70 ans, située sur la commune de Dezize-lès-Maranges, au sud du climat La Fussière. Exposée au sud à une altitude de 370 mètres et avec une forte pente variant de 11 à 26 %, elle repose sur un sol issu de l’altération d’éboulis de Calcaires à Entroques avec des pans entiers de falaise reposant sur des marnes bleues et noires qui contraignent les circulations d’eau en profondeur.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Santenay Premier Cru

    Climat La Comme

    Territoire

     

    L’appellation : 109 ha 69 a.

    Le climat : 21 ha 61 a 11 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Partagé en quatre zones habitées, Santenay-le-Haut, Santenay-le-Bas, La Crée et Saint-Jean, le village offre une vue panoramique unique sur le Mont de Sène appelé aussi Montagne des Trois Croix. Son église du XIIIe siècle Saint Jean de Narosse est réputée pour son architecture romane. Depuis 1968, Santenay se partage entre thermalisme et viticulture.

     

    Nommé Sentennacus en 858, Santenay tiendrait son nom d’une personnalité latine Sentius ou d’un dérivé de sanctus, un lieu sacré à l’époque pré-chrétienne.

     

    La Comme est le nom bourguignon qui désigne la combe.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 70 ans, situées au nord de la commune de Santenay dans le climat La Comme. Exposées à l’Est et au sud-est et à une altitude de 250 à 300 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire argileux riche en pierres issues de l’altération des calcaires de Chassagne. Ces calcaires résistants à l’érosion donnent des sols minces et pierreux.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Santenay Premier Cru

    Climat Clos Rousseau

    Territoire

     

    L’appellation : 109 ha 69 a.

    Le climat : 15 ha 90 a 29 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Santenay est un village très ancien. On trouve son nom inscrit dans les livres liturgiques de Notre-Dame de Beaune en 1271 et en 1289. En 1376, Philippe le Hardi y possédait une maison forte qui a appartenu ensuite en 1470 à Guillaume de Villers. En réalité, vers le milieu du XVe siècle, il y avait trois maisons fortes: « une à la Crée, ainsi qu’à Norosse et au village même ». Aujourd’hui, Santenay est partagé en quatre zones habitées, Santenay-le-Haut, Santenay-le-Bas, La Crée et Saint-Jean.

     

    Nommé Sentennacus en 858, Santenay tiendrait son nom d’une personnalité latine Sentius ou d’un dérivé de sanctus, un lieu sacré à l’époque pré-chrétienne.

     

    Clos Rousseau vient certainement de Roussot, patronyme d’un propriétaire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 70 ans, situées à Santenay dans le climat Clos Rousseau. Exposées à l’est et au sud-est, à une altitude de 270 à 320 mètres, elles reposent sur un sol rouge argilo-limoneux issu de l’altération des calcaires du Jurassique moyen.

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Beaune Premier Cru

    Climat Les Avaux

    Territoire

     

    L’appellation : 277 ha 74 a.

    Le climat : 11 ha 92 a 23 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Située au cœur du vignoble, Beaune est sans conteste sa capitale. Elle abrite des siècles d’histoire avec des trésors d’architecture et d’art dont l’Hôtel-Dieu du XVe siècle est l’un des joyaux. Presque tout le sous-sol de la ville abrite un labyrinthe de caves souterraines.

     

    Beaune viendrait de Belenos, dieu gaulois assimilé à Apollon par les Romains. La localité devait être un lieu de culte de ce dieu. Belenos signifie également brillant et Beaune serait alors à rapprocher d’un hydronyme : (les eaux) claires.

     

    Les Avaux vient de val qui vient du latin vallis pour désigner une petite ou grande dépression.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 45 ans, situées à Beaune dans le climat Les Avaux. Exposées à l’est et à une altitude de 240 mètres, elles reposent sur un sol argileux profond avec un sous-sol de substrat calcaire jurassique.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Beaune Premier Cru

    Climat Aux Cras

    Territoire

     

    L’appellation : 277 ha 74 a.

    Le climat : 4 ha 99 a 61 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Située au cœur du vignoble, Beaune est sans conteste sa capitale. Elle abrite des siècles d’histoire avec des trésors d’architecture et d’art dont l’Hôtel-Dieu du XVe siècle est l’un des joyaux. Presque tout le sous-sol de la ville abrite un labyrinthe de caves souterraines.

     

    Beaune viendrait de Belenos, dieu gaulois assimilé à Apollon par les Romains. La localité devait être un lieu de culte de ce dieu. Belenos signifie également brillant et Beaune serait alors à rapprocher d’un hydronyme : (les eaux) claires.

     

    Les Cras vient du médiéval crai qui signifie terrain pierreux.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 80 ans, situées à Beaune dans le climat Aux Cras. Exposées à l’est et au sud-est et à une altitude de 250 à 280 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire peu profond, issu de l’altération des Calcaires de Ladoix (ou Dalle Nacrée) qui se délitent en plaquettes épaisses de quelques centimètres, riches en débris de coquilles.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Volnay Premier Cru

    Climat Les Lurets

    Territoire

     

    L’appellation : 132 ha 54 a.

    Le climat : 2 ha 07 a 15 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village est perché sur la Côte de Beaune. L’église du XIVe siècle a été dédiée à Saint Cyr, l’un des plus jeunes martyrs chrétiens devenu le patron des vignerons de la commune.

     

    Volnay se nommait Volenay en 1160. Le nom viendrait d’un patronyme latin Volumnius mais il pourrait aussi avoir une origine celtique avec vol qui évoque l’idée de rond, le village étant situé en effet dans un cirque.

     

    Lurets pourrait venir de larrey dérivé du latin latus qui signifie flanc ou pente.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes entre 15 et 50 ans d’âge, idéalement situées au sud de Volnay dans le climat Les Lurets. Exposés à l’est et au sud-est et à une altitude de 235 à 240 mètres, elles reposent sur un sol caillouteux et bien drainé.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Nuits-Saint-Georges premier Cru

    Climat Aux Boudots

    Territoire

     

    L’appellation : 136 ha 32 a.

    Le climat : 6 ha 30 a 18 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Gui Crescent Fagon, médecin du roi Soleil, conseilla à Louis XIV de consommer exclusivement du vin rouge, du « vieux Nuits », pour le guérir de sa goutte. La santé du roi s’améliora et la notoriété de Nuits-Saint-Georges alla crescendo.

     

    Nuits vient de l’ancien Nuis qui serait un patronyme.

     

    Le nom de Saint-Georges vient du IVe siècle lorsque Philibert de Mollans aurait ramené à Nuits les reliques de Georges de Lydda, martyr chrétien. Saint-Georges est devenu un saint patron de la Bourgogne.

     

    Le climat Aux Boudots, situé sur le coteau qui relie Nuits-Saint-Georges à Vosne-Romanée, est proche des premiers crus de Vosne.

    Aux Boudots viendrait du patronyme d’un propriétaire notoire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la partie nord de l’appellation Nuits-Saint-Georges au cœur du climat Aux Boudots qui jouxte Vosne-Romanée. Exposées à l’est et au sud-est et à une altitude de 255 à 290 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire colluvial, argileux et drainant issu de l’altération d’éboulis calcaires constitués de graviers anguleux de calcaires de Comblanchien.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Gevrey-Chambertin premier Cru

    Climat Lavaut-Saint-Jacques

    Territoire

     

    L’appellation : 80 ha 52 a.

    Le climat : 9 ha 53 a 03 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    La viticulture à Gevrey-Chambertin remonte à l’époque gallo-romaine comme en témoignent les nombreux vestiges retrouvés.

    Les foires aux vins ont existé dans le village dès le XVIIIe siècle.

    En 1847, le nom de Chambertin a été associé à celui de Gevrey par une ordonnance du roi Louis-Philippe.

    Il fut l’un des premiers villages à vendre ses vins en bouteilles au début des années 1930.

     

    Gevrey tient sans doute son nom de sa topographie, une gorge en sortie de combe. Gorge vient de gaba en latin et gave signifie torrent dévalant une gorge.

    Lavaut tient son nom de sa localisation, à l’entrée de la Combe Lavaut. Lavaut vient de La Val qui signifie dépression. Ce climat étant mitoyen avec Le Clos Saint-Jacques, il a choisi Saint-Jacques pour compléter son nom.

     

    Le relevé cadastral en 1828 montre que le climat comptait 133 parcelles pour 74 propriétaires. Les plus petites ne couvraient que 25 m2.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées d’environ 50 ans situées à Gevrey-Chambertin dans le climat Lavaut Saint-Jacques. Exposées au sud et au sud-est et à une altitude de 290 à 315 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire issu de l’altération des calcaires argileux et des Calcaires de Premeaux.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Chambolle-Musigny premier Cru

    Climat Aux Échanges

    Territoire

     

    L’appellation : 55 ha 40 a.

    Le climat : 92 a 60 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    À l’origine, Chambolle était constitué d’un oppidum sur la montagne du Grognot où l’on trouve encore des emplacements de camp préhistorique avec de nombreux vestiges de poteries et traces d’enceintes. L’histoire du village est fortement liée aux laïcs qui travaillaient dans les abbayes voisines. Il s’est développé lorsque ces derniers ont décidé de se fixer. Au XVIe siècle, Chambolle dépendait de la juridiction monastique de Gilly-les-Cîteaux.

     

    Chambolle doit son nom au ruisseau Le Grône qui bouillonnait après de fortes pluies, d’où le terme de Campus Ebulliens ou Champ Bouillant, puis mentionné Chambola au XIIe siècle et Cambula au XIVe siècle.

    Musigny vient de Musinus, propriétaire gallo-romain.

    Le climat Aux Échanges tiendrait son nom d’une donation de 12 ouvrées Es Echange en faveur de l’abbaye de Cîteaux.

     

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 50 ans situées sur la commune de Chambolle-Musigny en pied de coteau dans le climat Aux Échanges. Exposées au sud-est à une altitude de 260 mètres, elles reposent sur un sol riche en galets calcaires résultant de l’altération des dépôts du cône alluvial qui s’est formé au débouché de la combe.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Corton Le Clos du Roi Grand Cru

     

    Territoire

     

    L’appellation : 91 ha 53 a.

    Le climat : 10 ha 72 a 70 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    La Côte de Beaune commence avec la Montagne de Corton.

     

    Corton vient de l’époque gallo-romaine où un domaine rural appelé Curtis fut pérennisé par les Francs puis par les moines de Cîteaux.

     

    Clos du Roi vient du XVIIIe siècle, avec la mainmise par la couronne de France sur les domaines du Duc de Bourgogne après la mort du Téméraire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 50 ans situées sur la commune de Chambolle-Musigny en pied de coteau dans le climat Aux Échanges. Exposées au sud-est à une altitude de 260 mètres, elles reposent sur un sol riche en galets calcaires résultant de l’altération des dépôts du cône alluvial qui s’est formé au débouché de la combe.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Charmes-Chambertin Grand Cru

     

    Territoire

     

    L’appellation : 28 ha 43 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Chambertin tire son nom d’un Burgonde qui possédait un champ contigu au Clos-de-Bèze : la propriété prit le nom de Chambertin. Le vigneron était doué et son vin fameux. Tout le monde parlait du « Champs de Bertin » pour évoquer son vignoble. Au XIIIe siècle, Chambertin est rentré dans le langage courant.

     

    Charmes vient du prélatin calma devenu charme, chaux et chaume à l’époque gallo-romaine et franque. Dans un texte du XIXe siècle, on a retrouvé la trace d’une « friche des charmes », d’où le nom de ce climat.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées d’environ 50 ans, situées sur la commune de Gevrey-Chambertin dans le climat Charmes-Chambertin. Avec une exposition au sud-est et une altitude de 250 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire, peu épais issu de l’altération des Calcaires à Entroques.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Clos de Vougeot Grand Cru

    Climat Le Petit Maupertuis

    Territoire

     

    L’appellation : 49 ha 13 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Vougeot doit sa notoriété aux moines de Cîteaux qui vinrent y établir leurs bâtiments d’exploitation en 1167. Le célèbre Clos-de-Vougeot renferme le cellier historique des moines cisterciens. Le château fut édifié plus tard, à la Renaissance. Il abrite aujourd’hui la célèbre Confrérie des Chevaliers du Tastevin et ses Chapitres.

     

    Vougeot est le diminutif dialectal de la Vouge, la petite rivière qui prend sa source dans le village et le traverse. La Vouge viendrait du celte vidubium qui désigne une serpe ou alors de vidu qui signifie forêt.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 50 ans situées sur la commune de Vougeot au climat Le Petit Maupertuis. Exposées au sud-est et à une altitude de 255 mètres, elles reposent sur un sol peu profond, d’environ 40 centimètres et riche en graviers.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

  •  

    Chambertin Grand Cru

     

    Territoire

     

    L’appellation : 13 ha 62 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Chambertin tire son nom d’un Burgonde qui possédait un champ contigu au Clos-de-Bèze : la propriété prit le nom de Chambertin. Le vigneron était doué et son vin fameux. Tout le monde parlait du « Champs de Bertin » pour évoquer son vignoble. Au XIIIe siècle, Chambertin est rentré dans le langage courant.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la commune de Gevrey-Chambertin dans le climat Chambertin. Exposées au sud-est, à une altitude de 270 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire issu de l’altération des calcaires à Entroques en bas de la parcelle et des marnes à Ostrea acuminata.

     

     

     

     

     

    télécharger la fiche technique

     

     

 

Camille Giroud • 3 Rue Pierre Joigneaux, 21200 Beaune

 

T. 03 80 22 12 65 • contact@camillegiroud.com

 

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Sachez apprécier et consommer avec modération

 

 

Camille Giroud • 3 Rue Pierre Joigneaux, 21200 Beaune

 

T. 03 80 22 12 65 • contact@camillegiroud.com

 

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Sachez apprécier et consommer avec modération

 

Mention légales • Crédits

 

FR

———

ENG

  •  

    Bourgogne

    Appellation Régionale

    Territoire

     

    L’appellation : 1854 ha 93 a.

     

     

    origine

     

    Le Pinot Noir viendrait des premières vignes sauvages sélectionnées par l’homme. Il était vraisemblablement cultivé en Gaule avant l’invasion romaine. Sa présence est attestée en Bourgogne au IVe siècle après J.-C. On a retrouvé le nom de « pinot vermeil » dans un registre hospitalier bourguignon datant de 1375. Il est le seul cépage à avoir conservé pendant autant de siècles son nom d’usage.

    Casanier plus que voyageur, le Pinot Noir symbolise à lui seul la relation quasi mythique d’un cépage à son terroir. Original et capricieux, il est sensible aux moindres variations du sol. Contrairement à tant d’autres cépages qui ont su s’adapter à d’autres lieux, le Pinot Noir est resté fidèle à sa patrie d’origine, la Bourgogne. Présent sur toutes les formations jurassiques, des marnes du lias en Maranges aux sols marno-calcaires en Pommard et Volnay, en passant par les calcaires à entroques en Gevrey-Chambertin ou les calcaires de Premeaux, il offre une variété extraordinaire d’expressions. Grâce à leur travail de sélection des meilleurs plants, des générations de vignerons ont fait de la Bourgogne un vignoble unique par cette adéquation parfaite entre cépage, terroir et climat.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Les territoires en Appellation Régionale, bien que plus vastes que ceux des vins en appellations Village, Premier Cru ou Grand Cru, possèdent comme eux la même parenté bourguignonne. Comme eux, ils bénéficient du même climat septentrional. Ils sont issus de l’érosion des mêmes coteaux argilo-calcaires du vignoble, mais reposent sur des sols plus riches et profonds.

    Pour notre Bourgogne Rouge, nous avons sélectionné des parcelles de la Côte Chalonnaise juste à côté de Givry, de la Côte de Beaune à côté de Volnay et de la Côte de Nuits à côté de Premeaux-Prissey.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Bourgogne

    Hautes-Côtes-de-Beaune

    Appellation Régionale

    Lieu-dit Au Crêtot

    Territoire

     

    L’appellation : 663 ha 68 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Des Maranges à Ladoix-Serrigny, les Hautes-Côtes de Beaune dominent à l’ouest la Côte de Beaune. Logées sur un plateau à une altitude entre 280 à 450 mètres, elles offrent un paysage varié alternant vallons et collines.

     

    Crêtot pourrait s’apparenter à Crots ou Crotots caractérisant un terrain en creux.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes de 35 ans d’âge moyen, situées à Bouze-les-Beaune. Exposées au nord-ouest et situées à une altitude de 400 mètres, elles reposent sur un sol de Calcaires dits de Nantoux.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Ladoix

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 74 ha 84 a.

    Les lieux-dits : 8 ha 11 a 39 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village est le premier de la Côte de Beaune en venant de Dijon. Il possède trois hameaux : Buisson, Neuvelle et Corcelles. Nommé La Doiz de Sarrigny en 1304, il est sans doute l’un des plus anciens de la Côte d’Or et aussi l’un des plus importants à en juger le nombre d’objets mérovingiens trouvés.

     

    Ladoix vient de douix qui signifie source ou fontaine, ce qui s’explique par la Lauve, une source au pied du coteau de Corton. Serrigny, dont le nom viendrait d’un Gallo-Romain, a été rattaché à Ladoix en 1988.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 40 ans situées au pied de la Montagne. Exposées à l’est et au sud-est et à une altitude de 235 à 240 mètres, elles reposent sur un sol d’argiles lourdes avec beaucoup de chailles.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Santenay

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 170 ha 88 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Partagé en quatre zones habitées, Santenay-le-Haut, Santenay-le-Bas, La Crée et Saint-Jean, le village offre une vue panoramique unique sur le Mont de Sène appelé aussi Montagne des Trois Croix. Son église du XIIIe siècle Saint Jean de Narosse est réputée pour son architecture romane. Depuis 1968, Santenay se partage entre thermalisme et viticulture.

     

    Nommé Sentennacus en 858, Santenay tiendrait son nom d’une personnalité latine Sentius ou d’un dérivé de sanctus, un lieu sacré à l’époque pré-chrétienne.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées dans deux parcelles différentes sur la commune de Santenay. La première se trouve sur la partie haute au lieu-dit Les Bras à une altitude de 360 à 450 mètres, exposée au sud et au sud-est, avec un sol issu de l’altération des Marnes à Ostrea acuminata. La deuxième se situe sur la partie basse au lieu-dit Les Saunières à une altitude de 250 à 265 mètres, exposée à l’est, avec un sol constitué de limons décarbonatés résultant de l’altération de colluvions anciennes.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Marsannay

    Appellation Village

    Lieu-dit Les Longeroies

    Territoire

     

    L’appellation : 171 ha 26 a.

    Le lieu-dit : 34 ha 12 a 03 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village de Marsannay est considéré comme la « Porte d’Or de la Côte de Nuits ». La présence de vignes est attestée dès le VIIe siècle. L’abbaye de Bèze, l’évêché d’Autun et les Ducs de Bourgogne y possédaient des vignes.

     

    Le nom de Marsannay vient de Marcenniacus en 630 et de Marcennai en Montagne en 1375. Il s’agissait certainement du patronyme gallo-romain Marcenius ou alors du nom celtique pour marécage.

     

    Longeroies vient de longe ou « tout en longueur » et de roie ou « sillon ». Il s’agirait donc d’une vigne toute en longueur.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées à Marsannay-La-Côte dans les lieux-dits Les Longeroies Dessus et Bas. Exposées au sud-est et à une altitude de 270 à 300 mètres, elles reposent sur un sol brun mince, argileux, riche en pierres (calcaire et chailles) résultant de l’altération des calcaires de Premeaux sous-jacents pour la partie haute et un sol d’épaisseur moyenne (50 à 70 centimètres d’ épaisseur) reposant sur des marnes riches en précipitations secondaires de calcaires et des cailloutis alluviaux abandonnés par la rivière l’Ouche lorsqu’elle coulait à Marsannay-La-Côte pour la partie basse.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Gevrey-Chambertin

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 322 ha 20 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Chambertin tient son nom d’un Burgonde qui possédait un champ contigu au Clos-de-Bèze : la propriété prit le nom de Chambertin. Le vigneron était doué et son vin fameux. Tout le monde parlait du « Champs de Bertin » pour évoquer son vignoble. Au XIIIe siècle, Chambertin est rentré dans le langage courant.

     

    En 1847, le nom de Chambertin a été associé à celui de Gevrey par une ordonnance du roi Louis-Philippe.

     

    Gevrey tient sans doute son nom de sa topographie, une gorge en sortie de combe. Gorge vient de gaba en latin et gave signifie torrent dévalant une gorge.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la commune de Gevrey-Chambertin. Exposées au sud-est et à une altitude de 220 mètres, elles reposent sur un sol très drainant, riche en galets, résultant de l’altération des dépôts du cône alluvial qui s’est épandu au débouché de la Combe de Lavaux.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Morey-Saint-Denis

    Appellation Village

    Lieu-dit Clos Solon

    Territoire

     

    L’appellation : 68 ha 39 a.

    Le lieu-dit : 5 ha 57 a 91 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Nombreuses étaient les abbayes à Morey ou alentours. Située dans les Hautes Côtes à quelques kilomètres à l’ouest du village, celle de Vergy a fondé le chapitre de Saint-Denis en 1203. Les reliques du saint y sont conservées. Les moines ont construit un cellier au cœur de Morey.

     

    Morey tient son nom d’un Gallo-Romain nommé Mirrius devenu Mirriacus.

     

    Clos Solon vient certainement du patronyme d’un propriétaire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la commune de Morey-Saint-Denis au lieu-dit Clos Solon. Exposées au sud-est et à une altitude de 255 à 260 mètres, elles reposent sur un sol argilo-sableux d’une cinquantaine de centimètres d’épaisseur issu du cône alluvial au débouché de la Combe avec un sous-sol calcaire à entroques du Bajocien.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Vosne-Romanée

    Appellation Village

    Lieu-dit Les Chalandins

    Territoire

     

    L’appellation : 94 ha 72 a.

    Le lieu-dit : 4 ha 39 a 95 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Vosne-Romanée jouit d’une notoriété exceptionnelle grâce la richesse de son histoire. Les moines installés à Cîteaux en 1098 possédaient autour de la commune des climats prestigieux. Le cellier du Clos de Vougeot est tout proche. Les Ducs de Bourgogne avaient à Vosne un rendez-vous de chasse. En 1760, Louis-Ferdinand de Bourbon acquiert La Romanée qui donnera le vin mythique Romanée-Conti. En 1866, un décret impérial de Napoléon III autorise les communes viticoles de la Côte à joindre à leur nom celui du plus grand cru du finage. Vosne devient tout naturellement Vosne-Romanée.

     

    Vosne tiendrait son nom d’un dérivé du gaulois vidumos qui signifie forêts.

     

    L’origine de Chalandins n’a pas été identifiée à ce jour.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient d’une vigne située sur la commune de Flagey-Echezeaux dans le lieu-dit Les Chalandins, voisin de la partie basse du Grand Cru Clos de Vougeot. Exposée au sud-est et à une altitude de 245 mètres, elle repose sur un sol argilo-limoneux profond posé sur de la marne de Bresse.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Volnay

    Appellation Village

    Territoire

     

    L’appellation : 87 ha 46 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village est perché, étroit et pentu sur la Côte de Beaune. Adossé à la petite montagne du Chaignot, il dessine un léger coude qui va du levant au sud-est. Depuis des siècles, les Chevaliers de Malte, les moines des abbayes Saint-Andoche d’Autun et de Maizières, les ducs et les rois ont fait sa notoriété.

     

    Volnay se nommait Volenay en 1160. Le nom viendrait d’un patronyme latin Volumnius mais il pourrait aussi avoir une origine celtique avec vol qui évoque l’idée de rond, le village étant situé en effet dans un cirque.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes entre 15 et 50 ans d’âge, situées au sud de Volnay dans les lieux-dits Les Lurets et Les Cros Martin, sous le secteur des premiers crus. Exposés à l’est et au sud-est et à une altitude 225 à 235 mètres, elles reposent sur un sol brun issu de l’altération de colluvions qui recouvrent les calcaires du Jurassique.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Maranges

    Premier Cru

    Climat Le Croix Moines

    Territoire

     

    L’appellation : 81 ha 98 a.

    Le climat : 1 ha 02 a 50 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Trois villages, Cheilly-lès-Maranges, Dezize-lès-Maranges et Sampigny-lès-Maranges revendiquent l’appellation Maranges.

    Elle constitue un trait d’union entre la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire.

     

    Le Croix pourrait signifier « croisement de chemins » ou « croisée ».

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient d’une vigne âgée de 70 ans, située sur la commune de Dezize-lès-Maranges, au sud du climat La Fussière. Exposée au sud à une altitude de 370 mètres et avec une forte pente variant de 11 à 26 %, elle repose sur un sol issu de l’altération d’éboulis de Calcaires à Entroques avec des pans entiers de falaise reposant sur des marnes bleues et noires qui contraignent les circulations d’eau en profondeur.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Santenay Premier Cru

    Climat La Comme

    Territoire

     

    L’appellation : 109 ha 69 a.

    Le climat : 21 ha 61 a 11 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Partagé en quatre zones habitées, Santenay-le-Haut, Santenay-le-Bas, La Crée et Saint-Jean, le village offre une vue panoramique unique sur le Mont de Sène appelé aussi Montagne des Trois Croix. Son église du XIIIe siècle Saint Jean de Narosse est réputée pour son architecture romane. Depuis 1968, Santenay se partage entre thermalisme et viticulture.

     

    Nommé Sentennacus en 858, Santenay tiendrait son nom d’une personnalité latine Sentius ou d’un dérivé de sanctus, un lieu sacré à l’époque pré-chrétienne.

     

    La Comme est le nom bourguignon qui désigne la combe.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 70 ans, situées au nord de la commune de Santenay dans le climat La Comme. Exposées à l’Est et au sud-est et à une altitude de 250 à 300 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire argileux riche en pierres issues de l’altération des calcaires de Chassagne. Ces calcaires résistants à l’érosion donnent des sols minces et pierreux.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Santenay Premier Cru

    Climat Clos Rousseau

    Territoire

     

    L’appellation : 109 ha 69 a.

    Le climat : 15 ha 90 a 29 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Santenay est un village très ancien. On trouve son nom inscrit dans les livres liturgiques de Notre-Dame de Beaune en 1271 et en 1289. En 1376, Philippe le Hardi y possédait une maison forte qui a appartenu ensuite en 1470 à Guillaume de Villers. En réalité, vers le milieu du XVe siècle, il y avait trois maisons fortes: « une à la Crée, ainsi qu’à Norosse et au village même ». Aujourd’hui, Santenay est partagé en quatre zones habitées, Santenay-le-Haut, Santenay-le-Bas, La Crée et Saint-Jean.

     

    Nommé Sentennacus en 858, Santenay tiendrait son nom d’une personnalité latine Sentius ou d’un dérivé de sanctus, un lieu sacré à l’époque pré-chrétienne.

     

    Clos Rousseau vient certainement de Roussot, patronyme d’un propriétaire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 70 ans, situées à Santenay dans le climat Clos Rousseau. Exposées à l’est et au sud-est, à une altitude de 270 à 320 mètres, elles reposent sur un sol rouge argilo-limoneux issu de l’altération des calcaires du Jurassique moyen.

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Beaune Premier Cru

    Climat Les Avaux

    Territoire

     

    L’appellation : 277 ha 74 a.

    Le climat : 11 ha 92 a 23 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Située au cœur du vignoble, Beaune est sans conteste sa capitale. Elle abrite des siècles d’histoire avec des trésors d’architecture et d’art dont l’Hôtel-Dieu du XVe siècle est l’un des joyaux. Presque tout le sous-sol de la ville abrite un labyrinthe de caves souterraines.

     

    Beaune viendrait de Belenos, dieu gaulois assimilé à Apollon par les Romains. La localité devait être un lieu de culte de ce dieu. Belenos signifie également brillant et Beaune serait alors à rapprocher d’un hydronyme : (les eaux) claires.

     

    Les Avaux vient de val qui vient du latin vallis pour désigner une petite ou grande dépression.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 45 ans, situées à Beaune dans le climat Les Avaux. Exposées à l’est et à une altitude de 240 mètres, elles reposent sur un sol argileux profond avec un sous-sol de substrat calcaire jurassique.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Beaune Premier Cru

    Climat Aux Cras

    Territoire

     

    L’appellation : 277 ha 74 a.

    Le climat : 4 ha 99 a 61 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Située au cœur du vignoble, Beaune est sans conteste sa capitale. Elle abrite des siècles d’histoire avec des trésors d’architecture et d’art dont l’Hôtel-Dieu du XVe siècle est l’un des joyaux. Presque tout le sous-sol de la ville abrite un labyrinthe de caves souterraines.

     

    Beaune viendrait de Belenos, dieu gaulois assimilé à Apollon par les Romains. La localité devait être un lieu de culte de ce dieu. Belenos signifie également brillant et Beaune serait alors à rapprocher d’un hydronyme : (les eaux) claires.

     

    Les Cras vient du médiéval crai qui signifie terrain pierreux.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 80 ans, situées à Beaune dans le climat Aux Cras. Exposées à l’est et au sud-est et à une altitude de 250 à 280 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire peu profond, issu de l’altération des Calcaires de Ladoix (ou Dalle Nacrée) qui se délitent en plaquettes épaisses de quelques centimètres, riches en débris de coquilles.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Volnay Premier Cru

    Climat Les Lurets

    Territoire

     

    L’appellation : 132 ha 54 a.

    Le climat : 2 ha 07 a 15 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Le village est perché sur la Côte de Beaune. L’église du XIVe siècle a été dédiée à Saint Cyr, l’un des plus jeunes martyrs chrétiens devenu le patron des vignerons de la commune.

     

    Volnay se nommait Volenay en 1160. Le nom viendrait d’un patronyme latin Volumnius mais il pourrait aussi avoir une origine celtique avec vol qui évoque l’idée de rond, le village étant situé en effet dans un cirque.

     

    Lurets pourrait venir de larrey dérivé du latin latus qui signifie flanc ou pente.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes entre 15 et 50 ans d’âge, idéalement situées au sud de Volnay dans le climat Les Lurets. Exposés à l’est et au sud-est et à une altitude de 235 à 240 mètres, elles reposent sur un sol caillouteux et bien drainé.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Nuits-Saint-Georges premier Cru

    Climat Aux Boudots

    Territoire

     

    L’appellation : 136 ha 32 a.

    Le climat : 6 ha 30 a 18 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Gui Crescent Fagon, médecin du roi Soleil, conseilla à Louis XIV de consommer exclusivement du vin rouge, du « vieux Nuits », pour le guérir de sa goutte. La santé du roi s’améliora et la notoriété de Nuits-Saint-Georges alla crescendo.

     

    Nuits vient de l’ancien Nuis qui serait un patronyme.

     

    Le nom de Saint-Georges vient du IVe siècle lorsque Philibert de Mollans aurait ramené à Nuits les reliques de Georges de Lydda, martyr chrétien. Saint-Georges est devenu un saint patron de la Bourgogne.

     

    Le climat Aux Boudots, situé sur le coteau qui relie Nuits-Saint-Georges à Vosne-Romanée, est proche des premiers crus de Vosne.

    Aux Boudots viendrait du patronyme d’un propriétaire notoire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la partie nord de l’appellation Nuits-Saint-Georges au cœur du climat Aux Boudots qui jouxte Vosne-Romanée. Exposées à l’est et au sud-est et à une altitude de 255 à 290 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire colluvial, argileux et drainant issu de l’altération d’éboulis calcaires constitués de graviers anguleux de calcaires de Comblanchien.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Gevrey-Chambertin premier Cru

    Climat Lavaut-Saint-Jacques

    Territoire

     

    L’appellation : 80 ha 52 a.

    Le climat : 9 ha 53 a 03 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    La viticulture à Gevrey-Chambertin remonte à l’époque gallo-romaine comme en témoignent les nombreux vestiges retrouvés.

    Les foires aux vins ont existé dans le village dès le XVIIIe siècle.

    En 1847, le nom de Chambertin a été associé à celui de Gevrey par une ordonnance du roi Louis-Philippe.

    Il fut l’un des premiers villages à vendre ses vins en bouteilles au début des années 1930.

     

    Gevrey tient sans doute son nom de sa topographie, une gorge en sortie de combe. Gorge vient de gaba en latin et gave signifie torrent dévalant une gorge.

    Lavaut tient son nom de sa localisation, à l’entrée de la Combe Lavaut. Lavaut vient de La Val qui signifie dépression. Ce climat étant mitoyen avec Le Clos Saint-Jacques, il a choisi Saint-Jacques pour compléter son nom.

     

    Le relevé cadastral en 1828 montre que le climat comptait 133 parcelles pour 74 propriétaires. Les plus petites ne couvraient que 25 m2.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées d’environ 50 ans situées à Gevrey-Chambertin dans le climat Lavaut Saint-Jacques. Exposées au sud et au sud-est et à une altitude de 290 à 315 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire issu de l’altération des calcaires argileux et des Calcaires de Premeaux.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Chambolle-Musigny premier Cru

    Climat Aux Échanges

    Territoire

     

    L’appellation : 55 ha 40 a.

    Le climat : 92 a 60 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    À l’origine, Chambolle était constitué d’un oppidum sur la montagne du Grognot où l’on trouve encore des emplacements de camp préhistorique avec de nombreux vestiges de poteries et traces d’enceintes. L’histoire du village est fortement liée aux laïcs qui travaillaient dans les abbayes voisines. Il s’est développé lorsque ces derniers ont décidé de se fixer. Au XVIe siècle, Chambolle dépendait de la juridiction monastique de Gilly-les-Cîteaux.

     

    Chambolle doit son nom au ruisseau Le Grône qui bouillonnait après de fortes pluies, d’où le terme de Campus Ebulliens ou Champ Bouillant, puis mentionné Chambola au XIIe siècle et Cambula au XIVe siècle.

    Musigny vient de Musinus, propriétaire gallo-romain.

    Le climat Aux Échanges tiendrait son nom d’une donation de 12 ouvrées Es Echange en faveur de l’abbaye de Cîteaux.

     

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 50 ans situées sur la commune de Chambolle-Musigny en pied de coteau dans le climat Aux Échanges. Exposées au sud-est à une altitude de 260 mètres, elles reposent sur un sol riche en galets calcaires résultant de l’altération des dépôts du cône alluvial qui s’est formé au débouché de la combe.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Corton Le Clos du Roi Grand Cru

     

    Territoire

     

    L’appellation : 91 ha 53 a.

    Le climat : 10 ha 72 a 70 ca.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    La Côte de Beaune commence avec la Montagne de Corton.

     

    Corton vient de l’époque gallo-romaine où un domaine rural appelé Curtis fut pérennisé par les Francs puis par les moines de Cîteaux.

     

    Clos du Roi vient du XVIIIe siècle, avec la mainmise par la couronne de France sur les domaines du Duc de Bourgogne après la mort du Téméraire.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 50 ans situées sur la commune de Chambolle-Musigny en pied de coteau dans le climat Aux Échanges. Exposées au sud-est à une altitude de 260 mètres, elles reposent sur un sol riche en galets calcaires résultant de l’altération des dépôts du cône alluvial qui s’est formé au débouché de la combe.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Charmes-Chambertin Grand Cru

     

    Territoire

     

    L’appellation : 28 ha 43 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Chambertin tire son nom d’un Burgonde qui possédait un champ contigu au Clos-de-Bèze : la propriété prit le nom de Chambertin. Le vigneron était doué et son vin fameux. Tout le monde parlait du « Champs de Bertin » pour évoquer son vignoble. Au XIIIe siècle, Chambertin est rentré dans le langage courant.

     

    Charmes vient du prélatin calma devenu charme, chaux et chaume à l’époque gallo-romaine et franque. Dans un texte du XIXe siècle, on a retrouvé la trace d’une « friche des charmes », d’où le nom de ce climat.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées d’environ 50 ans, situées sur la commune de Gevrey-Chambertin dans le climat Charmes-Chambertin. Avec une exposition au sud-est et une altitude de 250 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire, peu épais issu de l’altération des Calcaires à Entroques.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Clos de Vougeot

    Grand Cru

    Climat Le Petit Maupertuis

    Territoire

     

    L’appellation : 49 ha 13 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Vougeot doit sa notoriété aux moines de Cîteaux qui vinrent y établir leurs bâtiments d’exploitation en 1167. Le célèbre Clos-de-Vougeot renferme le cellier historique des moines cisterciens. Le château fut édifié plus tard, à la Renaissance. Il abrite aujourd’hui la célèbre Confrérie des Chevaliers du Tastevin et ses Chapitres.

     

    Vougeot est le diminutif dialectal de la Vouge, la petite rivière qui prend sa source dans le village et le traverse. La Vouge viendrait du celte vidubium qui désigne une serpe ou alors de vidu qui signifie forêt.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes âgées de 50 ans situées sur la commune de Vougeot au climat Le Petit Maupertuis. Exposées au sud-est et à une altitude de 255 mètres, elles reposent sur un sol peu profond, d’environ 40 centimètres et riche en graviers.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

  •  

    Chambertin

    Grand Cru

     

    Territoire

     

    L’appellation : 13 ha 62 a.

     

     

    Histoire et étymologie

     

    Chambertin tire son nom d’un Burgonde qui possédait un champ contigu au Clos-de-Bèze : la propriété prit le nom de Chambertin. Le vigneron était doué et son vin fameux. Tout le monde parlait du « Champs de Bertin » pour évoquer son vignoble. Au XIIIe siècle, Chambertin est rentré dans le langage courant.

     

     

    Le Terroir de notre vin

     

    Notre vin provient de vignes situées sur la commune de Gevrey-Chambertin dans le climat Chambertin. Exposées au sud-est, à une altitude de 270 mètres, elles reposent sur un sol brun calcaire issu de l’altération des calcaires à Entroques en bas de la parcelle et des marnes à Ostrea acuminata.

     

     

     

     

     

    télécharger

    la fiche technique

     

     

 

Camille Giroud

3 Rue Pierre Joigneaux,

21200 Beaune

 

T. 03 80 22 12 65

contact@camillegiroud.com

 

l'abus d'alcool est dangereux

pour la santé.

Sachez apprécier et consommer

avec modération